Lifestyle

Petite.

C’est un fait, du haut de mon mètre cinquante trois (et demi, j’y tiens), je fais partie des gens « petits ».

Et j’avoue… J’aime être petite, ça ne m’a jamais complexé ni posé problème, au point que la plupart de mes ami(e)s pensent que je suis plus grande que ça.

Mais… Non.

Alors il est vrai que quand on est petite, certaines choses changent :

L’achat de chaussures, entre guerre et paix :

En plus d’être petite, j’ai des petits, tout petits pieds (en même temps heureusement que je ne fais pas du 40… ça serait un peu étrange). Je fais donc du 35.

Et faire du 35, a ses avantages et ses inconvénients.

C’est assez difficile de se chausser chez les femmes, MAIS, on en trouve, même Louboutin fait du 35. Donc même si ça reste galère pour les chaussures féminines, si on vient en début de saison ou au contraire à la fin des soldes, on a de fortes chances de trouver notre bonheur.

Louboutin - petite

Maintenant que vous savez que je fais du 35…

Par contre… Le miracle de faire du 35 est particulièrement appréciable pour les baskets ! Et oui, quand on fait du 35, on doit acheter au rayon enfants, soit environs… 20 euros moins cher que chez les adultes (mes AF1 sont du 33 et je les ai payées 55€).

Et puis quand on fait un mètre cinquante (trois et demi) on peut mettre 20cm de talons sans que tout le monde trouve ça étrange.

Les vêtements…

Il faut savoir que, par exemple, chez Zara, le 12ans correspond à 152cm, et à partir de la tout est dit. Certes j’achète la plupart de mes vêtements au rayon femme, car même si je suis petite j’ai quand même des hanches et des seins, mais l’affaire s’avère très rentable quand on regarde du côté des manteaux : comptez au moins 100 euros pour un manteau femme contre une cinquantaine au rayon enfant, et comme la mode est au mimétisme femmes-enfants, les risques de n’avoir que des manteaux rose bonbon à paillettes est très limité (désolé pour celles qui aiment les manteaux rose à paillettes).

Bref, je suis un format économique.

Être petite au quotidien :

Très sincèrement je ne vois pas de grande différence entre ma vie et celle des autres, si ce n’est qu’au moment de faire les courses, certains produits sont hors de ma portée. Et franchement ce n’est pas insurmontable, dans ces cas la il suffit de trouver quelqu’un de plus grand que moi (ça reste quand même extrêment facile) de lui faire un graaaand sourire et Ô miracle, voilà le produit dans mon panier. Pour peu que ce soit un bel homme la technique d’approche est en plus toute trouvée. Et oui, c’est aussi simple que ça, incroyable n’est ce pas ?

petite

Oui, c’est Ryan qui m’attrape mes céréales.

Un petit bémol tout de même : le passage devant les écoles primaires et collège. Il m’est déjà arrivé de me faire hurler dessus par une maîtresse en furie parce que je sortais du rang de ses élèves… Pour la plupart plus grand que moi…

Être petite sur le petit écran : 

Cet article a en fait commencé à germer dans mon esprit lors d’un moment de zapping. Une émission hautement « intéressante », du genre « vis ma vie » avait pour intitulé « je fais 1m53, ma vie est un enfer ».

Cette pauvre jeune femme vivait son mètre cinquante trois donc comme un vrai handicap, ce qui m’a laissé vraiment, mais alors vraiment dubitative…

Être petite c’est aussi :

Faire la même taille de Kelly Minogue : 1m52, Eva Longoria :1m57 ou encore Lady Gaga : 1m55.

Alors la prochaine personne que je croise qui se plains de sa petite taille, je lui défonce la gueule ok ???

 Grandes ou petites je vous dis à très vite,

Xx

(La photo à la une est mon dernier look pour Anthracite)

Rendez-vous sur Hellocoton !