Lifestyle

Deviens ce que tu es.

Billet d’humeur.

Je pense que c’est quelque chose qui nous arrive à tous et toutes, ce moment où, au plus profond de nous même, nous savons que nous sommes entrain de faire le mauvais choix, que ce que nous allons dire va blesser la personne que nous aimons, que nous laissons passer une chance qui ne se représentera surement pas une deuxième fois.

Ce système de sabotage, j’en suis une spécialiste. C’est une petite voix au fond de moi qui dit « non tu n’as pas le droit à ce bonheur – ça n’est pas normal – ça fait peur »…C’est cette voix me fait – nous fait – rester dans notre zone de confort, au final pas si confortable que ça, et nous fait passer à côté de beaucoup de choses : le job de nos rêves, un bon moment, une histoire d’amour…

Au fond ce sabordage est essentiellement dû à un manque de confiance en moi. Nous avons, j’ai, une image très négative de moi-même. Ce qui fait que souvent, avant même d’avoir essayé, je me dis que je n’y arriverai jamais, que ce garçon ne s’intéresse pas vraiment à moi et me laissera très vite tomber, que ces gens qui me regardent pense que je suis moche, que je ne serai pas capable d’avoir le job de mes rêves avant même d’avoir envoyé un CV, et j’en passe.

Si j’écris cet article, c’est parce que je pense que beaucoup de personnes, à des degrés différents, ont tendance à faire la même chose que moi. N’osent pas et même pire, détruisent leurs efforts quand ils voient que ça peut marcher.

Oui je suis comme ça. Je détruis mes propres efforts, c’est tellement plus confortable de savoir où on met les pieds, même si je n’aime pas spécialement tout ce qui se passe dans ma vie, cela parait familier, réconfortant en quelque sorte. Un peu comme cet oncle qu’on aime pas trop voir à Noël mais qu’on voit quand même.

Cependant, j’ai décidé de changer ça. Car on a beau entendre les autres nous dire que nous sommes capable, avoir une personne qui nous aime à nos côtés, on peut nous répéter tous les jours qu’on a confiance en nous, si nous n’avons pas cette confiance qui vient du plus profond de nous-même, il n’est pas possible d’avancer. Car le meilleur des supports restera toujours notre propre personne.

C’est pour ça que j’ai décidé, pas après pas, d’avancer pour gagner cette confiance en moi, en osant être moi-même, en arrêtant de penser à ce que les autres peuvent penser de moi, et aussi surtout, en prenant soin de moi.

Un jour, un ex en me quittant m’a dit « deviens ce que tu es ». Je crois que c’est le meilleur conseil qu’on m’ait donné dans ma vie et qu’il est grand temps de je mette ce conseil en pratique.

J’espère que cet article qui sort un peu de l’ordinaire vous à plu, pour rester informé de tout ce qui se passe, vous pouvez me suivre sur Facebook ou Instagram.

À très vite,

Xx